Mégafusion dans le courtage américain entre TD Ameritrade et Charles Schwab

Le leader américain du courtage en ligne Charles Schwab rachète son concurrent TD Ameritrade dans le cadre d’une transaction évaluée à environ 26 milliards $ US. Cet accord fut avalisé alors que l’industrie du courtage en ligne traverse une période assez difficile. Focus sur cette mégafusion, faisant de Charles Schwab le 3e gérant d'actifs au monde en termes d'actifs sous gestion.

Quelques précisions sur cette mégafusion

Charles Schwab et TD Ameritrade ont révolutionné le monde du courtage dans les années 1970. En fait, elles ont influencé la manière dont les petits investisseurs pouvaient concurrencer  directement les grandes maisons de courtages de Wall Street.

Charles Schwab annonça le rachat de son concurrent TD Ameritrade. Chaque actionnaire de TD Ameritrade recevra 1,0830 actions Charles Schwab par titre détenu. Cela correspond à une prime de 17% sur le coût moyen en Bourse sur une période de 30 jours de cotation jusqu'au 20 novembre.

Le nouvel ensemble, après la mégafusion, regroupera environ 24 millions de comptes clients et environ 5.000 milliards de dollars d'actifs (sous gestion). TD Ameritrade et Charles Schwab comptent, à eux deux, un peu plus de 12 millions de clients individuels.

En sus, Charles Schwab dispose de 1,7 million de comptes de plans de retraite d'entreprise. À cela s’ajoutent 1,4 million de comptes bancaires. Ce courtier capitalise au total plus de 61 milliards de dollars.

L'entité nouvellement créée sera classée, après la finalisation de la transaction, juste derrière Blackrock et Vanguard. Le siège de la nouvelle entité sera réinstallé sur le nouveau site de Charles Schwab à Westlake, dans la région de Dallas. Charles Schwab, ayant pour berceau historique San Francisco, précise toutefois que l'essentiel des opérations y sera maintenu.

Par ailleurs, la transaction est encore à approuver par les autorités de régulation, mais déjà approuver, à l’unanimité, par les deux conseils d'administration. Il est aussi à noter que cette mégafusion, réalisée uniquement en titres ou en actions, devrait être finalisée au second semestre 2020.

Pourquoi ce nouveau rapprochement ?

TD Ameritrade

Ce rapprochement peut être vu comme une tentative de réponse face aux changements récents provoqués par l'essor de start-up. Ces derniers qui gagnent des parts de marché en éliminant les commissions sur les transactions uniquement sur actions.

Par ailleurs, cette opération intervient dans un contexte difficile pour le secteur. Effectivement, la  bataille est rude pour séduire les petits investisseurs en quête de produits financiers peu coûteux et faciles à utiliser.

Avec cette acquisition, Charles Schwab va pratiquement doubler la quantité de comptes de clients, passant de 12 à 24 millions. L’entreprise de courtage va aussi augmenter ses actifs, qui passent à 5.000 milliards de dollars. Quant à son chiffre d'affaires, il passe de 5 à 17 milliards de dollars.

Le rachat de TD Ameritrade va enfin générer des économies d'échelle, surtout par rapport à ses utilisateurs conseillers en gestion de patrimoine indépendants. Il deviendrait alors le premier prestataire en termes de conservation d'actifs.

Continuer à être compétitif

S'associer à Schwab constitue le bon sens stratégique et financier pour TD Ameritrade. L’entreprise avait dû s'aligner sur sa rivale et supprimer les frais (soit 4,95 dollars par opération). Son chiffre d'affaires, composé à 35% de commissions (contre 7% pour Schwab), en est largement amputé. De plus, les protagonistes du secteur ont été fragilisés par la diminution des taux d'intérêt.

Pour le Président Directeur Général de Schwab, Walt Bettinger, les deux courtiers partageaient les mêmes valeurs : bas coût, haute technologie et qualité de service. Pour résumer, la combinaison des deux grandes entités leur permet de rester compétitifs. Elle leur permet également de gagner du terrain, à long terme, dans le secteur des services d'investissement.

Images : ledevoir.com ; lesechos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *