Conseils pour choisir son courtier en bourse

Faire son entrée en bourse est toujours une étape risquée, notamment pour les particuliers. Pour les aider dans cette étape, de nombreux courtiers proposent leurs aides. Mais le choix parmi eux n’est pas toujours le plus simple à faire. Et bien entendu, cela ne se fait pas par hasard. Quelques conseils pour vous permettre de vous décider avec certitude et bien choisir votre courtier.

Quel type de courtier choisir ?

Il est important de savoir qu’à notre époque, toutes les entités ne sont pas toutes physiques. En effet, certains courtiers exercent leurs activités en ligne. D’autres, en revanche, privilégient le rapport entre collaborateurs et garde des bureaux fonctionnels où l’on peut se rendre.

Le courtier en ligne

Comme son appellation l’indique, le courtier n en ligne exerce et propose principalement ses services sur internet. Beaucoup optent notamment pour ce mode de fonctionnement étant donné les penchants des clients pour le prestation rapide et internet.

Vous pouvez ainsi trouver sur la toile d’innombrables courtiers prêts à vous assister avec des offres aussi tentantes les unes que les autres. Toutefois, ne vous laissez pas abuser par les offres miraculeuses, car vous n’êtes jamais à l’abri d’un arnaqueur.

Avant de vous engager auprès d’un tiers, vérifiez toujours que les offres sont viables et que le prestataire de service possède bel et bien l’agréation pour ce type d’activité. Pour cela, rien de plus facile. Il vous suffit de consulter le régulateur de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Si le courtier de votre choix y est enregistré, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Le courtier conventionnel

Courtier convetionnel

Pour sa part, le courtier conventionnel est celui qui tient à garder la pratique telle qu’elle a toujours été. C’est-à-dire avec un contact humain très présent, afin d’instaurer un climat de confiance entre les collaborateurs. En effet, si beaucoup ont choisi de porter leurs activités sur la toile pour faciliter la prospection, beaucoup trouvent encore plus intéressants les avantages de la méthode conventionnelle.

Mais, conventionnel ne signifie pas toujours que cela est garanti, attention ! Pour pouvoir vous fier à quelque entité que ce soit, il vous faut d’abord vous intéresser de près à son historique et à sa renommée. En effet, la réputation d’un courtier en dit long sur son activité et vous permettra de vous faire une idée sur sa fiabilité.

En outre, comme pour celui qui exerce en ligne, il doit également être enregistré auprès de e l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour pouvoir exercer en toute légalité.

Quelles caractéristiques à privilégier pour choisir le bon courtier ?

Que vous choisissiez de déposer votre confiance en un précepteur en ligne ou conventionnel, il existe certaines caractéristiques à prendre en compte avant de vous arrêter à un choix définitif. Pour se faire donc, voici tout ce que vous devriez voire chez votre courtier :

Les offres proposées

Pour pouvoir prospecter et être le meilleur dans leur domaine, chaque courtier a sa technique d’approche. Ainsi, les offres sont innombrables et parmi elles se trouve nécessairement celui qui vous correspond le plus.

Ainsi, si tous jouent sur la diversification du portefeuille, l’accès à une grande diversité de produits financiers tels que les actions, les obligations, les futures, etc. devra être priorisé. De même, l’accès aux places boursières principales comme l’Europe, l’Amérique ou l’Asie doit impérativement être inclus dans l’offre.

La qualité de service

Beaucoup d’entre eux jouent sur la proposition d’un compte de départ gratuit afin de vous permettre de vous familiariser avec les différentes offres et fonctionnalités. Cela est un plus pour vous de connaître un peu plus le mode de fonctionnement de vote courtier.

Toutefois, prévoyez sur le long terme et effectuez toujours un rapport qualité-prix des services avant de vous décider à souscrire à un tarif payant plus avancé. Pour cela, jeter un œil au service à la clientèle et à consulter des avis qu’ils soient positifs ou négatifs.

Les tarifs

Lorsque l’on parle de service de précepteur, nous devons toujours garder en tête les coûts de celui-ci. En effet, les courtiers en bourse pratiquent des tarifications diverses selon l’offre à laquelle vous souscrivez et la complexité du type de service qu’il vous est nécessaire.

Certains brokers peuvent demander le triple de ce que d’autres pourront vous réclamer pour le même service. Cela se constate notamment chez les courtiers en lignes de par la rapidité et la proximité de leurs activités.

Toutefois, trouver la perle rare sur la toile n’est pas anodin si vous êtes plus attirés par ce type de service. Il vous suffit notamment d’effectuer une comparaison de quelques plateformes.

Images : lesechos.com ; efinancialcareers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *